lundi 25 avril 2016

Cinq semaines de menus pour le début du printemps

Cahin-caha, le plan de menus résiste encore et toujours et me permet chaque semaine de fixer quelques invariants qui facilitent l'élaboration des repas hebdomadaires : les pâtes du mardi soir, le plat « que les enfants aiment » le mercredi midi, le plat mijoté du dimanche soir etc.
Passant plus de temps à la maison, je me suis aussi remise à la pâtisserie avec bonheur.
Légumes d'avril



Voici donc 5 semaines de menus pour le début du printemps.


Semaine 1Semaine 2Semaine 3 Semaine 4Semaine 5
Pâtes au saumon Repas chinois Gnocchi sauce tomate-basilic-parmesan Saumon laqué, riz japonais Salade composée asperges et jambon cru
Côtes de porc, haricots verts Risotto aux champignons Tartiflette Crêpes Steaks, pommes sautées
Morteau, pdt, cancoillote Crevettes sautées aux légumes Osso bucco Cordon bleu, pâtes Salade poulet grillé, crudités
Jambon, frites Volaille au cidre Tartines Lapin à la moutarde Paupiettes de veau, pâtes
Potage et quiche Tarte épinards-saumon Crudités, crabe mayo, restes de charcuterie Reste de lapin Salade jambon, crudités
(soirs de semaine) Pâtes sauce bolognese Rôti de porc, pommes sautées Rognons sauce moutarde, riz Pâtes au jambon

Steak haché, petits pois Reste de rôti, pâtes tricolores Quiche aux poireaux Sandwich, salade de tomates-feta

Salade de lentilles, saumon, œuf Rosbif, salade verte, tomate, feta Steaks, pâtes sauce maison Rôti de porc, pdt, carottes

Poisson, pdt Merguez, riz, tomate Sauté de poulet aux céréales méditerranéennes Merguez, riz


Croque-monsieur Saucisses, pdt à la crème Spaghetti, boulettes de viande


Escalopes de veau, petits pois-carottes Omelette au jambon, crudités Tarte saumon-épinards


Poulet Cabillaud vapeur, petits légumes


Repas chinois



Curry de crevettes, chou-fleur et petits légumes


Tarte au citron Madeleines citron et pépites de chocolat Mini-cakes fruits confits Tartelettes aux pommes

Mini-cakes pépites de chocolat Salade de fruits Tarte aux fraises



Cannelés



(vacances : tout le monde à la maison à tous les repas)
Meringues


(vacances : tout le monde à la maison à tous les repas)

lundi 18 avril 2016

Mon bureau dans un cartable

Mon bureau dans un cartable
Depuis la fin des travaux, je n'avais plus de bureau à la maison. Le temps d'en trouver un moins encombrant, plus en accord avec la décoration souhaitée, et le temps de la livraison : plusieurs mois se sont écoulés pendant lesquels il fallait bien rassembler le courrier, payer les factures et ranger la paperasse, non plus tout au même endroit mais au gré des possibilités : sur la table de salle à manger, sur la table basse, au bureau de mon conjoint.
Peu à peu s'est imposée l'idée de tout rassembler dans un sac, en l'occurrence une belle serviette inutilisée qui a failli passer par pertes et profits lors de notre précédent tri. Il s'agit d'une proposition formulée par Flylady (en), à l'origine prévue pour gérer la maison lors des temps morts en déplacement.

Mon bureau dans un cartable a fini par rassembler :
  • La papeterie de base : stylo-plume, règle, ciseaux, perforeuse, taille-crayons, petite trousse avec crayon à papier, gomme et feutres, crayons de couleurs, post-it, signets autocollants etc.
  • Un nécessaire de correspondance : coupe-papiers, enveloppes, petite pochette avec timbres, répertoire et étiquettes d'adresse
  • Les chéquiers

la papeterie
  • Un trieur
  • Bullet journal et trieur
  • Un "Bullet journal"

  • Des chemises correspondant aux projets en cours : projet éditorial, dossier médical
Le trieur est rapidement devenu un deuxième élément central de ce système. N'ayant pas facilement accès aux boîtes de rangement, je l'ai utilisé comme lieu de stockage temporaire avec les intercalaires suivants :
  • 1 : papiers à traiter (factures à payer, courriers qui demandent réponse etc.)
  • 2 : papiers de la maison (factures payées, relevés)
  • 3 : papiers personnels (mutuelle, bulletins de salaire)
  • 4 : papiers des enfants
  • 5 : autres (peu utilisé)
J'ai vidé le trieur le 1er janvier dernier pour classer définitivement les papiers qui le nécessitaient.
Il s'agit d'une organisation temporaire qui convient très bien pour mon usage actuel. Elle est cependant limitée en termes de stockage et de répartition des charges. Néanmoins, je compte m'en inspirer pour limiter l'encombrement sur mon nouveau bureau, car l'ancien servait à la fois de lieu de travail, de magasin de papeterie, et de centre d'archives.